Location estivale : les règles à suivre | Conseils
         
Appartement Immeuble Villa
Terrain Estivale Autre
Murs Fonds et murs Fonds de commerce
Bureau Entrepôt Terrain Immeuble
Appartement Immeuble Villa
Terrain Estivale Autre

Résidentiels

Acheter   Louer  
Quoi?
Appartement
Immeuble
Villa
Terrain
Estivale
Autre
Studio
S+1
S+2
S+3
S+4 et plus
Studio
1
2
3
4
Combien?
Surface?
Où?

Louer

Quoi?
Appartement
Immeuble
Villa
Terrain
Estivale
Autre
Studio
S+1
S+2
S+3
S+4 et plus
Où?
Price Range
Combien?
Surface?

Entreprises et commerces

Acheter   Louer   Gérance libre  
Quoi?
Murs
Fonds et murs
Fonds de
commerce
Bureau
Entrepôt
Terrain
Immeuble
Studio
S+1
S+2
S+3
S+4 et plus
Combien?
Surface?
Où?

Location estivale : les règles à suivre

Depuis quelques années, la location estivale connait un franc succès et la demande dessus afflue de la part des vacanciers avec beaucoup d’interrogations à ce sujet. 

Si vous aussi, vous souhaitez réserver une maison ou un appartement pour une location estivale, cet article vous aidera à découvrir les principales règles à suivre pour éviter toute mauvaise surprise et pour bien profiter de vos vacances.

Quels sont alors, les avantages de la location estivale aussi bien pour vous que pour le propriétaire?

Les avantages côté propriétaire :

Si vous disposez d’un bien inoccupé et proche de la mer, pourquoi ne pas le mettre en location estivale ?

Entre les travaux, les impôts et la maintenance, le coût d’entretien d’une résidence secondaire représente 2 à 3 % de sa valeur. Un budget conséquent qui pousse certains propriétaires à essayer de rentabiliser leurs biens en les louant quelques semaines par an, tout en se réservant la possibilité de l’occuper par eux-mêmes une à deux semaines.
Souvent, il suffit d’une location pendant un mois, pour récupérer la majeure partie des frais d’entretien.


Les avantages côté locataire :


Si la location estivale est assez demandée et se vulgarise de plus en plus, c’est en raison des grands avantages qu’elle présente pour les locataires :

  • Elle permet tout d’abord aux vacanciers de se retrouver en famille ou entre amis et de se sentir un peu « comme chez eux» tout en étant dans un cadre de vacances et ailleurs de leurs maisons.
  • Plus convivial qu’un logement classique à l’hôtel, ce mode d’hébergement est idéal pour se retrouver à plusieurs, prendre le temps de partager de bons moments et s’intégrer totalement à la vie locale de la région visitée.
  • deuxièmement, les locataires peuvent faire d’importantes économies et maîtriser les coûts de leurs vacances. En effet, une location estivale revient jusqu’à deux fois moins chère qu’un hôtel (suivant le nombre de personnes à héberger) avec en plus des espaces plus vastes et aussi confortables que ceux de la moyenne des hôtels.“chez soi” sans être obligé de se restaurer à l’extérieur sans cesse.


Conseils et règles à suivre :

  • Mettre son bien à un loyer qui prend en compte les différentes charges (électricité, eau, gaz, frais d’entretien, etc.) et qui reste raisonnable en comparaison avec les prix pratiqués dans la zone.

  • Etablir un contrat de location indiquant l’état de la maison, la période de location, et tout ce qui est inclut dans le loyer.
    Les modalités de paiement du loyer sont librement fixées par le propriétaire. Rien n'interdit donc un propriétaire d'exiger d'être payé avant l'arrivée du locataire dans les lieux.
    Mais rappelons que l'obligation essentielle du locataire est de payer son loyer et celle du propriétaire est de délivrer un logement conforme au descriptif.  Ces deux obligations sont remplies de façon simultanée à l'arrivée du locataire sur place.
    Nous préconisons donc le paiement de 30 à 50% du prix lors de la signature du contrat, et le solde du prix lors de la remise des clés.
  • Faire un état des lieux à l’entrée, complet et en bonne et due forme, avec un inventaire détaillé des meubles et des équipements ainsi que leur état.  
    L’état des lieux, doit être aussi détaillé que possible et signé par les deux parties.
    Pour garantir l’utilisation des lieux en « bon père de famille », une caution est également remise. Elle sera récupérée lors de l’état des lieux de sortie, après vérification qu’il n’y a pas eu de quelconques dommages.

  • Faire les visites du bien dans l’état auquel ce dernier sera remis au locataire lors de la prise en possession de lieux : indiquer exactement ce qui fait partie (ou pas) de la location, faire visiter le bien propre et en bon état. Cela favorisera également l’intérêt du locataire et diminuera les négociations autour du loyer.